Eike Batista, le « milliardaire négatif »

Si vous avez du mal à boucler vos fins de mois ou que vous êtes constamment dans le rouge, rassurez-vous, il y a probablement pire. Eike Batista, grand magnat brésilien, a été classé comme « milliardaire négatif ».


Eike Batista est un homme d’affaires très connu au Brésil. Né en 1956, Eike Batista se lance dans le négoce de l’or en Amazonie après des études d’ingénierie en Allemagne. Il crée des sociétés, dont notamment le groupe EBX, et investit principalement dans les ressources naturelles, l’énergie et les infrastructures.

Le magnat construit progressivement son empire et est classé par le magazine Forbes en 2011 comme étant la huitième personne la plus riche du monde. En 2012, la fortune de Batista est estimée à 35 milliards de dollars. Il symbolise alors la réussite à la brésilienne, pleine d’espoir mais teintée d’une certaine démesure : il se marie à une playmate avec laquelle il a deux enfants (Thor et Odin), il finance une partie de la campagne électorale de Lula et de Dilma Roussef, organise de grandes fêtes, s’achète une Mercedes-Benz McLaren qui trône au milieu de son salon.

Toutefois, en 2013, la situation de l’empire de Batista se dégrade sérieusement. Les retours sur investissements de sa société pétrolière OGX ne sont pas à la hauteur. Le pétrole ne coule pas à flots, les investisseurs impatients se retirent et c’est la dégringolade financière. L’interdépendance entre les sociétés du groupe EBX est si forte que toutes commencent à connaître de grosses difficultés, accentuées également par le ralentissement économique du Brésil depuis 2012.

En 2015, Eike Batista a une « fortune » estimée à – 1,2 milliard de dollars selon le Bloomberg Billionaires Index. Il surpasse donc Donald Trump qui avait un encours négatif de 900 millions de dollars dans les années 1990. Par ailleurs, accusé de manipulations boursières par les autorités brésiliennes, Eike Batista a fait l’objet de saisies judiciaires, dont une particulièrement remarquée à son domicile où lui furent retirés un oeuf Fabergé, une Lamborghini, une Porsche, 28 500 euros en liquide et même son téléphone portable.

Reste à savoir si l’ambitieux magnat brésilien saura rebondir pour clarifier ses transactions financières devant la Justice, combler son déficit, et rembourser ses dettes afin de redevenir un des hommes les plus riches au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *