Une borne éprise de liberté

La France se trouve une nouvelle fois à la pointe de l’innovation : une société bordelaise développe des bornes de partage de musiques libres pour les lieux publics.


Voici une excellente initiative made in France qui peut ravir les pouvoirs publics en matière économique et culturelle : le développement de bornes de partage de contenus culturels (musique et littérature) libres pour les lieux publics. Le concept a été développé par la société bordelaise Doob, spécialisée dans le développement de solutions logicielles et matérielles pour la diffusion de contenus multimedia.

Les bornes Doob peuvent être installées dans des lieux publics comme par exemple les médiathèques, espaces culturels, cinémas, etc. Elles permettent à leurs utilisateurs d’écouter et de télécharger légalement et gratuitement des oeuvres musicales sous licences libres d’auteurs-compositeurs qui ne sont pas forcément connus du grand public. La société présente son concept comme étant la « première offre légale d’échange de musique pour les lieux publics ».

Près de 70 bornes ont été déployées en France à ce jour. La première borne a été installée en 2007 dans la médiathèque de Gradignan en Gironde, qui a soutenu le projet. Les collectivités territoriales et institutions intéressées peuvent même désormais bénéficier de bornes en location avec option d’achat. Voilà donc une belle initiative qui ne peut être que saluée et qui permet à des musiciens libres de profiter d’un canal supplémentaire de diffusion de leurs oeuvres auprès d’un large public.

En savoir plus sur le site internet de la société Doob : http://www.doob.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *